Chambre Francis Poulenc

Francis Poulenc (1899-1963)

La Seconde Guerre mondiale est une période charnière dans la vie du compositeur. En 1943, Poulenc loue un petit deux pièces à Beaulieu-sur-Dordogne et se met à la composition d’un concerto pour violon à la demande de Ginette Neveu mais abandonne rapidement ce travail pour se lancer dans l’écriture d’une cantate, achevée à la fin de l’été 1943.
La correspondance de Poulenc avec son amie intime Geneviève Sienkiewicz évoque le processus d’écriture de Figure humaine. Retiré à Beaulieu, il écrit à son amie en août 1943 : « Je travaille à une cantate a capella sur des poèmes d’Éluard. (…) J’ai déjà fait les 3/4 de ce cycle et n’en suis pas mécontent. Il évoque l’appartement triste où il réside à Beaulieu avec une vue sur le clocher et précise « C’est en le contemplant, solide et si français, que j’ai conçu la musique de Liberté », qui clôt la cantate. L’éditeur Paul Rouart accepte de publier l’œuvre malgré l’Occupation et l’expédie à Londres, ce qui permet sa création par la BBC dès 1945. Il s’agit du chef d’œuvre absolu du compositeur.

Tarifs de la chambre

Tarifs (année 2020) Tarifs chambres d’hôtes, petit déjeuner compris Taxe de séjour : 0,70 €/jour et par personne de 18 ans et plus Le petit déjeuner est compris dans le prix des chambres

22m²
Lit d’appoint supplémentaire : 30 €/jour
Lit enfant supplémentaire : 20 €/jour
Chèques Vacances acceptés 

  • Toute l'année, hors haute saison
  • Prix 1 personne

    78 € / nuit

  • Prix 2 personnes

    93 € / nuit

  • Haute saison (du 15/06 au 15/09)
  • Prix 1 personne

    93 € / nuit

  • Prix 2 personnes

    105 € / nuit

Voir les autres chambres

Clos Rodolphe Chambres d’hôtes 14 rue Sainte-Catherine
19120 Beaulieu-sur-Dordogne thierry@closrodolphe.fr +33 (0)6 83 38 03 68